Archives de Tag: fraudes

Que comprendre des législatives ?

Dans la presse internationale, les requins mangeurs de touristes de Sharm El Sheikh ont remplacé les histoires de fraudes électorales et d’affrontements devant les bureaux de vote égyptiens. Et pour cause : il se pourrait que les terrifiants animaux soient des agents du Mossad, selon le gouverneur du Sud-Sinaï…

Malgré les molles critiques de l’Union européenne ou de l’administration américaine sur le caractère peu démocratique du scrutin, les législatives égyptiennes risquent d’être bientôt un vague souvenir de l’actualité de cette fin d’année, noyée en France entre les reportages sur les chutes de neige et les révélations de Wikileaks. Essayons cependant, avant de clore le dossier, de comprendre ce que veulent dire ces législatives, qui ont abouti à une Assemblée du Peuple quasiment monopolisée par le parti au pouvoir : 420 des 508 sièges en jeu sont revenus au Parti national démocrate.

Lire la suite

Publicités

Un jour d’élection ordinaire à Hedayeq El Qobba

Le deuxième tour des législatives s’est déroulé ce dimanche. Sans grand suspense : le PND, le parti du président Hosni Moubarak, est assuré de remporter une écrasante majorité. Face à l’ampleur des fraudes lors du premier tour, les deux principaux mouvements d’opposition se sont retirés de la course.

Lire la suite

Aller voter? Les jeunes ont d’autres chats à fouetter

Un couple d'amoureux au Parc Al Azhar, au Caire. (Photo Rachida El Azzouzi)

« Dégoûtée », « déprimée » par la politique, la jeunesse égyptienne, qui représente un quart de la population, ne s’est pas bousculée dans les bureaux de vote. Micro-trottoir.

Lire la suite

La poésie des législatives

Les élections législatives égyptiennes, dont le premier tour a lieu demain, ont un enjeu limité : savoir quelle va être l’ampleur du raz de marée du Parti National Démocratique (parti au pouvoir), et à quel point le régime va ratatiner les Frères musulmans – qui détiennent près de 20% des sièges de l’Assemblée du Peuple depuis le scrutin de 2005.

Lire la suite